Chapitre 2 Angkor : … et les merveilles de la vie !

PREAH KHAN

Ce complexe, au Nord d’Angkor Thom, a été construit vers 1191. Il s’agit ici d’un « temple à plat », entouré d’une première enceinte d’environ 800m sur 700m. Ce site a servi de ville provisoire pendant la construction d’Angkor Thom. Ça semble donc logique que ce temple soit le gros morceau de la journée. Pour l’atteindre, nous devons repasser devant Angkor Wat, puis traverser Angkor Thom, et Bayon. Même si c’est fugace, ça fait plaisir de les revoir.

Nous pénétrons dans Preah Khan par sa porte Ouest. Je retrouve ici ce sentiment que je n’avais pas dimanche, cette joie et cette impatience de découvrir un nouvel endroit. Après avoir traversé les douves et la première porte, nous découvrons un bâtiment qui retrace l’histoire de la rénovation de ce lieu. Un long chemin de sable mène au deuxième rempart, et la porte des temples. Nous découvrons rapidement que ceux-ci sont organisés suivant les axes cardinaux. Au bout de chacun des axes Nord-Sud, et Ouest-Est se trouve une porte. A la croisée de leur chemin, une pierre célébrant le roi (je crois…). La majorité des touristes circulent suivant ces axes, mais lorsque l’on prend le temps d’en sortir, nous découvrons plusieurs petites salles, coins et recoins, accessibles ou non, suivant les éboulis.

IMG_4661

IMG_4642

IMG_4640

Dans ce lieu, nous imaginons aisément qu’une vie quotidienne ait pu s’y dérouler (contrairement à Angkor Wat par exemple). Nous imaginons une vie de cour et de notables à l’intérieur du deuxième rempart, et la vie paysanne dans des maisons de bois entre le premier et le deuxième. D’ailleurs, nous apprenons que l’enceinte du temple comprend de nombreux édifices tel qu’une salle aux danseuses, des bassins, des bibliothèques, toutes interconnectées par des galeries. En quelques endroits, à l’instar de Ta Prohm, nous découvrons des arbres majestueux faisant l’équilibre sur un mur. Nous passons deux heures à errer dans ces lieux, à imaginer son histoire et sa vie. C’est un endroit plutôt délaissé par la majorité des touristes, qui très souvent, se concentrent en une journée sur les temples principaux, mais qui mérite pourtant d’être vu.

IMG_4684

IMG_4627

IMG_4732

PREAH NEAK PEAN

Proche de Preah Khan se trouve Preah Neak Pean. Ren nous y dépose, près d’un grand plan d’eau. Il nous faut emprunter des passerelles sur 200-300m pour rejoindre ce temple sur un petit îlot. Il est 12h30, il doit faire près de 40°C. Partout autour de nous : un paysage magnifique, et des touristes avec leurs perches à selfies, se prenant en photo tous les trois mètres… Sont-ils même capables de se rendre compte de la beauté des lieux ? J’en doute sérieusement… Quel fléau ! Nous arrivons au centre de l’îlot et découvrons un petit temple bouddhique construit au milieu d’un bassin carré, lui-même entouré de quatre bassins de moindre taille. C’est beau, mais nous sommes au moment le plus chaud de la journée, et franchement, c’est dur !

IMG_4748IMG_4758TA SOM

Nous partons ensuite vers le petit temple de Ta Som. Il n’a clairement pas l’envergure de ses prestigieux voisins, mais, personnellement, il me plait beaucoup. Ce petit temple fait aussi partie intégrante de cet ensemble, avec plusieurs avantages : il se visite vite, dans le calme, et il est aussi possible d’y trouver des perles et des endroits magiques. Ici, une nouvelle fois, il s’agit des arbres qui y ont poussé. En plus de nous apporter de l’ombre, non négligeable, ils apportent aussi un petit quelque chose de majestueux !

IMG_4779

IMG_4789

Il est déjà 13h30, et nous commençons sérieusement à avoir faim. Notre chauffeur nous dit que nous pourrons manger devant notre prochain arrêt : Mebon. Nous voilà dans un vrai petit resto local. Avant de manger, et pendant le repas, nous prenons le temps de faire connaissance avec la tenancière et les quelques cambodgiens présents. En effet, il n’y a pas un seul touriste ici ! Ma mère a un coup de cœur pour le bébé de notre hôte, qui va vite le comprendre en partageant ses frites avec elle.

IMG_4804Pendant ce temps, nous en apprenons un peu plus sur la vie ici. La jeune femme nous dit que c’est compliqué de tenir son magasin car peu de touristes viennent jusqu’ici. Elle fait vivre sa famille et sa grand-mère avec ce commerce. L’école, en général, est gratuite, mais les parents gardent à leur charge l’achat des uniformes, des livres, du matériel… A priori, ça serait une des raisons pour lesquelles nous voyons beaucoup d’enfants vendre des objets près des temples. Ceci dit, parmi ceux que j’ai vus, une bonne partie semble pourtant pratiquer quotidiennement sous le regard des adultes… C’est un repas très agréable où, pour une fois, nous arrivons à toucher du bout des doigts le quotidien des gens. Ma mère a beaucoup apprécié. Mais le naturel revient très vite. Après le repas, nous sommes invités à aller visiter sa boutique, et le petit jeu des négociations reprend son cour…

IMG_4808Nous nous sommes mis d’accord avec Ren, nous attaquons le chemin retour vers Siem Reap à 17h. Il est déjà presque 15h, nous n’avons pas encore visité Mebon, et j’aimerais beaucoup que nous ayons le temps de nous arrêter à Banteay Kdei, l’un de mes coups de cœur il y a cinq ans. Je tente alors de stopper les conversations pour démarrer la visite de Mebon. C’est dur, mais je finis par y arriver !

MEBON

Nous sommes ici dans ce qui est appelé un « temple montagne », en hauteur comme son nom l’indique. En effet, ce temple a été construit sur une île artificielle, car originellement situé au milieu d’un réservoir, aujourd’hui à sec, le Baray Oriental. De par sa configuration, avec des marches plutôt abruptes, ma mère ne peut atteindre que le premier niveau. Elle en fait le tour, pendant qu’Ana et moi montons à son sommet. Nous imaginons le lieu en sa période de vie, entouré d’eau. Nous repérons d’ailleurs l’ingénieux système d’évacuation des eaux. A chaque angle des deux premiers niveaux se trouvent des sculptures d’éléphants tailles réelles. C’est un joli temple, dont le tour se fait rapidement.

IMG_4814

IMG_4823

Le temps file vite, et je ne veux surtout pas manquer Banteay Kdei. A l’époque, c’était mon deuxième temple visité après le majestueux Angkor Wat. J’en garde le très beau souvenir d’un petit temple, bien conservé sans être trop rénové, et calme. J’ai vraiment envie de partager ce souvenir. Nous y sommes pour 16h, nous avons une heure devant nous, c’est un peu court, mais ça va le faire.

BANTEAY KDEI

Je retrouve à son entrée cette « petite » porte surmontée de quatre têtes de Buddha, regardant vers chaque direction. Mais je crois que les parkings extérieurs ont été agrandis. En pénétrant dans ces murs, je retrouve des images connues, et des petits moments de vie revenus du passé. Après avoir laissé les différents commerçants sur le chemin, nous nous retrouvons face aux bâtiments. Je crois qu’ils sont encore plus beaux et plus grands que dans mes souvenirs. Je suis à nouveau ébahi par les lieux.

IMG_4832En différents endroits, je retrouve Ana, assise sur une pierre, son carnet dans une main, son stylo dans l’autre, en train de coucher ses impressions. Ce temple a aussi l’air de l’inspirer. Comme à Preah Khan, il existe plein de petits recoins à découvrir seul, comme à Ta Prohm, certains arbres majestueux ont pris racines dans les lieux, comme à Ta Som, les touristes ont peu investi le site, et comme partout, nous nous laissons absorber par la magie présente ! Le soleil est déclinant, la lumière qui se fraie un chemin entre les arbres et les colonnes ajoute au merveilleux. C’est un bon moment pour en finir avec nos visites et en rester sur ces sensations. Pour moi, c’est la deuxième visite, et je suis encore plus sous le charme. Pour Ana et ma mère, je crois que c’est une découverte dont elles se souviendront toute leur vie.

IMG_4845

IMG_4876

IMG_4872

Nous rentrons heureux, et sur le chemin du retour, assistons à une petite scène rigolote. Derrière nous roule le « car scolaire », un pick-up avec plateau. Nous ne savons combien d’enfants y sont, mais nous voyons plus de vingt têtes dépasser du plateau de 6m². Et il y a encore plusieurs têtes à l’intérieur !

IMG_4908Nous visitons les derniers temples. Ici aussi la poussière rouge comble tout. Les pierres parées d’ocres accueillent parfois un vert oxydé.

IMG_4855

Au dehors, les saisons semblent se mélanger. Partout les feuilles mortes évoquent l’automne. Les lotus en fleurs au milieu des marais et les lacs verdoyant suggèrent plutôt le printemps. La chaleur écrasante et le crissement des insectes nous hurlent que c’est l’été. Pourtant,  de nombreux arbres aux branches nues et à la silhouette émaciée soupirent comme en hiver…

Puis Ta Som se dévoile à nous, envahi. Des enfants jouent dans ses galeries. Je m’imagine grandir ici, au grand air. Quel terrain de jeu extraordinaire !

IMG_4767Un arbre tient l’une des entrées comme pour la sauver du temps et de l’éboulement.

IMG_4786

Nous nous asseyons un moment dans les bras de celui qui lui fait face. Une femme ponctue la fin de sa traversée d’un « J’aimerai bien être un arbre ».

IMG_4864Au fond de moi des pensées dansent à la lumière de ces merveilles…

A la vue de ces pierres serties de trésors et du travail fourni pour les sauvegarder, je me dis que si j’avais plusieurs vies, j’en passerai bien une à les restaurer. Préserver un peu de ceux qui nous ont précédés… Préserver leur travail, leurs créations, notre mémoire, en prenant soin des monuments, des souvenirs, de notre Histoire.

IMG_4880

En marchant librement dans les ruines j’ai plusieurs fois pensé « mais je les abîme ! ». Puis la vie m’a soufflé à l’oreille, féconde, que c’était peut-être bien là, leur façon de rester au monde. Elles s’usent, certaines disparaissent, mais assez sont préservées pour témoigner. Ah… La valeur du témoignage : petit hommage ! Papa, je crois que je marche dans tes pas…

IMG_4691

Le soir venu, il est temps pour Ana d’honorer son défi ! Nous sommes à Siem Reap depuis trois jours, nous n’avons pas trouvé d’araignées à Angkor Wat, nous en avons vu dans la rue (je comprends qu’elle ait fait l’impasse sur celles-ci), et nous venons de découvrir le flyer d’un resto qui en cuisine… Ce soir, elle ne va pas vaincre sa peur, elle va la bouffer! Et ça, ça mérite le respect ! Direction le Bugs Café, réputé pour ses différentes préparations d’insectes.

IMG_4914

A quelques dizaines de mètres de lui, Ana repère un panneau qui lui fait gagner un peu de temps… C’est aujourd’hui la journée de la femme, et un bar offre les bières aux dames de 19h à 20h. La bonne occasion pour se donner du courage ! Puis direction « l’antre de la bête » ! En fait, l’offre du Bugs Café est simple : pour un litre de bière acheté, une araignée offerte. Buvons un coup joyeusement ! Ma mère commande une salade de fruits avec grillons caramélisés. Ce plat arrive avec le litre de bière. Je tente le grillon. En fait, c’est juste croquant, avec le goût du caramel. Mais la belle, la star de la soirée se fait désirer… Puis, tout à coup, par la vitre du resto, je la vois arriver. La panique monte… ça y est, elle est là, au milieu de son assiette, toute grillée, sur la table devant Ana.

IMG_4921

IMG_4919

La serveuse nous explique comment la manger, d’abord casser les pattes et les grignoter, puis le corps, et pour finir, la tête. Ana est complètement en panique. Pour l’encourager, je casse les pattes et les mets séparément…

IMG_4934

J’en goûte une, c’est plutôt pas mal. Ana essaie d’approcher ses doigts du repas, elle y arrive après plusieurs essais, « arrrrgggg, c’est duveteux !!!». Après environ quinze minutes d’encouragements, elle réussit à manger sa première patte, tant bien que mal.

IMG_4937

« C’est plutôt pas mal, mais je supporte pas le côté duveteux… Rhaaaa !!! Je mange une araignée !!! ».

Les autres pattes vont s’enchaîner, ainsi que le corps. Je m’occupe de la tête (assez fort comme goût). Je suis trop fier d’elle, elle l’a fait ! Ce n’est pas à la portée de tout le monde. Et elle est tellement fière que nous commandons un deuxième pichet de bière (et la deuxième araignée qui va avec). Nous le partageons avec un couple d’allemands assis sur la table derrière nous. Eux, se sont lancés sur l’assiette complète, avec vers, scorpion, araignée, criquets,  blatte… Défi réussi avec brio !

IMG_4948

Bons plans de Tof n°2-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *